• Inconnu à cette adresse

    Inconnu à cette adresse

      

    De Kressmann Taylor

     

    Ce qui m'a poussé à lire ce livre : C'était il y a bien 5 ou 6 ans (peut-être même plus), alors les circonstances m'échappent un peu. Je crois simplement que l'on me l'avait conseillé.

    Genre : epistolaire

    Traduit de l'anglais par Michèle Lévy-Bram

     

    L'histoire : Voici l'histoire de deux amis, un juif américain et un allemand qui vont correspondre du 12 novembre 1932 au 3 mars 1934. Sur le fond de la montée du nazisme et de l'antisémitisme une incompréhension grandie entre les deux protagonistes. Pas de commentaires, pas d'analyses, juste une sorte de journal intime à deux voix.

    Mon avis : J'ai lu ce livre il y a longtemps, mais j'en garde un souvenir marquant. Peu à peu les deux hommes s'éloignent l'un de l'autre et le ton des lettres au début chaleureuses et optimistes mute jusque à la fin qui tombe comme le couperet d'une guillotine. Ce livre parle de fait durs mais se lit sans problème, d'autant qu'il est très court (20 lettres). De plus ce livre permet de comprendre la manière dont le nazisme a été vu en son temps à la fois par ceux qui étaient directement au coeur de ce phénomen et par ceux qui en étaient extérieurs.

     

    Les plus du livre : - Encore une fois il s'agit d'un livre très court et donc très vite lu (et facilement accessible même si dans mon souvenir certains passages demandent un minimum de culture historique)

                                      - Instructif sur la période de la montée du nazisme et sur la vision que la population avait d'Hitler en Allemagne.

                                       - Original, des livres sur le nazisme il y en a pleins, mais celui-ci a une forme simple, sans jugements ... Il expose et nous permet de nous faire notre opinion, sans pour autant faire une liste des horreurs de cette époque (on ne tombe jamais dans le morbide)

                                       - Le livre a été inspiré à l'auteur par quelques lettres réelles (après il a romancé dessus)

     

    Les moins du Livre : - Malgré sa forme courte il semble me rappeler que le livre est assez philosophique et historique et peut poser des difficultés de lectures à certains.

                                          - Publié dans sa version intégrale en 1938 aux Etats-Unis, ce livre est écrit à chaud (ce qui estbon et mauvais), tout les aspects du nazisme ne sont pas encore connus (la seconde guerre mondiale n'a pas encore éclaté), cependant cela permet de voir la vision de l'époque.

     

    Citation :  18 août 1933. "Tu dis que nous persécutons les libéraux, Max, que nous brûlons les livres. Tu devrais te réveiller : est-ce que le chirurgien qui enlève un cancer fait preuve de ce sentimentalisme niais ? Il taille dans le vif, sans états d âme. Oui, nous sommes cruels. La naissance est un acte brutal; notre re-naissance l'est aussi."

    Une fois lu n'hésitez pas à donner votre avis pour les lecteurs suivants.


  • Commentaires

    1
    visiteur_lapique
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 23:04
    j'avais ce livre chez moi et jamais le courage de l'ouvrir puis j'ai lu ta critique et je l'ai fait ... Au d?t c'?it dur mais je me suis accroch?t je ne le regrette pas ...

    Tes critiques son supers j'esp? qu'il y en aura pleins d'autres (tu devrais ?ire dans un journal) ...

    Bonne chance et ?ient?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    olwynes
    Jeudi 13 Septembre 2007 à 23:20
    merci^^ ... Heureuse de t'avoir fait ouvrir ce livre ... et qu'il t'ai plu
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :